Mots de patients alcooliques

« Mais j’y ai bien pensé à tout ça et… Si je ne bois plus d’alcool, comment je vais faire pour manger des huîtres ? Je ne peux pas manger d’huîtres sans vin blanc. Vous voyez bien que je ne peux pas arrêter de boire. »

___

« Vous savez docteur, dans la vie il y a deux solutions pour être heureux : avancer et passer à autre chose ou payer 3€80.
– C’est le prix d’une bouteille d’alcool ?
– Non, d’une balle pour mon fusil. »
(NB : ce patient va bien aujourd’hui, c’était juste un moment de passage à vide)

___

« Non non, je n’ai pas bu depuis décembre.
– Vous avez bu de la bière tous les jours, tout de même.
– De la bière ? Mais docteur, l’alcool, ça commence à partir de 60°, je suis écossais moi. »

___

« Qu’est-ce qui vous empêche de bouger du lit ?
– La plus grande inertie possible. Ma vie sans alcool.  »

___

« Docteur, est-ce que vous auriez un cachet pour me faire voir la vie en rose ? »