18 ans

Je vais voir la patiente du 8, 18 ans. Elle vient pour une myasthénie, comme beaucoup de patient dans ce service. Elle se fatigue facilement, mais ça va m’explique-t-elle, elle est sportive.

Elle fait tellement de sport qu’elle se fait mal souvent. Elle ne peut plus lever l’épaule gauche à cause d’une luxation lors d’un trek il y a quatre ans. Elle s’est cassée la clavicule du même côté, d’ailleurs, en tombant en montagne. Elle doit sa fine cicatrice blanche sur son genou gauche à un accident de ski, elle a une prothèse maintenant. Elle me dit avec un très joli sourire que c’est fou ce qu’on peut faire une prothèse, et que ça marche très bien. Son sourire est magnifiquement contagieux, c’est dingue.

Elle me regarde droit dans les yeux, avec l’assurance des personnes de son âge. Elle a une anisocorie à cause d’un glaucome, à droite. Ses yeux sont fascinants, ils sont marrons, mais un très fin halo bleu externe les cercle.

Elle est inquiète. Elle veut savoir si elle pourra faire du ski à Noël. Elle a prévue une semaine raclette-fondue-piste de ski avec ses copains, ça l’embêterait de l’annuler. Normalement oui, si les immunoglobulines passent bien, et que son traitement de fond fait effet.

La patiente du 8, 18 ans dans sa tête, mais 81 ans dans la vraie vie, inquiète de savoir si elle va pouvoir faire du ski avec ses amis. Très probablement en meilleur forme physique que moi., au demeurant. Il y a VRAIMENT des gens qui forcent le respect.